Action prévention n°1 : La lutte contre le frelon asiatique

©Photo : Vanessa Braud

« Espèce invasive en France depuis 2004, nous savons pertinemment qu’il n’est pas possible d’éradiquer le frelon asiatique. Nous vivrons avec lui mais notre but est d’aider les insectes pollinisateurs victimes de cette prédation d’une part en piégeant au printemps et d’autre part en éliminant les nids .

Le frelon asiatique s’attaque aux insectes sauvages et aux abeilles domestiques. 

En automne, quatre, dix, quinze frelons restent toute la journée devant la ruche, en vol stationnaire. Les butineuses, stressées sur la planche d’envol , ne vont plus prélever le nectar, le pollen et l’eau  nécessaires à la ruche provoquant ainsi un arrêt de la ponte de la reine. La colonie s’affaiblit, déserte parfois la ruche ou meurt.

Danger également pour l’être humain car la localisation et la multiplication des nids entraînent tous les ans des accidents.

Le piégeage de printemps est une première phase de la lutte. Les pièges doivent être bien positionnés, sous les arbres fleuris, vers la mi-mars, le mois d’avril étant le plus propice. Ne pas piéger n’importe où, limiter le nombre de pièges, les vérifier régulièrement et ne plus piéger si c’est dangereux pour les autres insectes.  Il est préférable d’arrêter fin mai. Aucun piège n’est idéal mais certains sont plus adaptés que d’autres.

La destruction des nids est la deuxième phase. À notre avis, les collectivités doivent prendre en charge tous les nids signalés, qu’ils soient sur le domaine public ou chez les particuliers. C’est le seul moyen, et il a fait ses preuves, de maintenir à un niveau acceptable le nombre de nids de frelons asiatiques.

Nous continuons à discuter avec les élus locaux afin d’obtenir des réponses favorables. Certaines communes se sont déjà engagées et c’est très bien.

Nous restons disponibles pour tout renseignement sur ce sujet. N’hésitez pas à nous contacter.

  • Association Terre en vert – email : belvesnature@gmail.com
  • Association HAPPY CULTORS – email : assohappycultors@gmail.com »
©Photo : Source web

Modèle de piège simple et très sélectif

  1. Faire une croix  sur le tiers supérieur d’une  bouteille en plastique en coupant avec un cutter sur 1,5 cm de côté .
    Possibilité de faire des petits trous de 5,5mm en haut pour que les petits insectes ressortent.La croix découpée fait aussi office d’anti retour pour interdire aux frelons de ressortir.
  2. Repousser ensuite les 4 parties coupées vers l’intérieur de la bouteille avec un stylo. Le trou fera à peu près 8mm de diamètre, donc sélectif.
  3. Placer au fond un appât sucré (sirop fruits rouges) (opercules de miel) mélangé avec de la bière ou du panaché.
  4. Placer le piège à l’horizontale sur un muret ou un tronc d’arbre (bloqué  entre deux pierres) ou à la verticale accroché à une branche. Éventuellement,  protéger de la pluie, soit par un chapeau fait avec une autre bouteille, soit en le plaçant à l’abri !

Article rédigé par Sylvie BRAUD, Présidente de l’association Terre en Vert 

Les commentaires sont clos.